Journal de bord de la COP 21

La COP 21 a officiellement commencé le lundi 30 novembre. Nous attendons beaucoup de ce sommet international sur le climat qui est considéré comme l’un des plus importants de ces dernières années. Pour rappel il doit aboutir à « un accord universel et contraignant, applicable à partir de 2020 aux 195 pays, pour limiter la hausse des températures à 2°C par rapport à l’ère préindustrielle ». Tout au long de la COP 21 nous mettrons régulièrement à jour ce journal de bord pour vous tenir informés des faits marquants.

Semaine 2 : Vers un accord intégrant les océans ?

Depuis le début de la semaine, les négociations pour obtenir un texte ambitieux et contraignant se sont intensifiées et ont pu rencontrer des blocages attendus. L’accord sortira finalement samedi et nous l’attendons avec impatience. En effet, après de nombreux rebondissements, les différents textes présentés cette semaine prenaient bien en compte les océans. Une petite mention mais qui pour nous marque une étape importante.

Malheureusement pour l’instant la question de la réduction des émissions de CO2 du transport maritime a été supprimée du projet d’accord, il s’agit pour nous d’un élément clé de nos revendications et notre équipe de lobbyiste soutenue notamment par Armateurs de France continue de faire pression au Bourget pour que ce point soit de nouveau intégré dans l’accord de Paris.

Jour 7 : Tous mobilisés pour l’objectif 2°C !

IMG_2730

La Plateforme Océan & Climat réunit au Pavillon Tara Océan & Climat

Journée off de la COP 21, nous avons souhaité nous réunir dimanche matin avec les différents membres de la Plateforme Océan & Climat pour faire un bilan à mi-parcours de la COP21 mais pas seulement ! Pour l’occasion une cinquantaine de manchots est montée à Paris avec nous*. Symboles d’une biodiversité menacée par le changement climatique, leur présence a trouvé sens avec le duplex qui a été réalisé avec Luc Jacquet depuis l’Antarctique. Avec son équipe il étudie actuellement les conséquences dramatiques du changement climatique sur les manchots et notamment sur les poussins. Nicolas Hulot est également intervenu lors de cette matinée après sa participation à la course « l’Armada pour la Climat ».

La troupe de Navire en scène a également proposé un extrait de son spectacle « En mer, un voyage extraordinaire autour du changement climatique ». Ils seront présents au Théâtre de Ménilmontant les 8, 9 et 10 décembre à 21h. Pour en savoir plus rendez-vous sur leur site et sur leur page facebook!

Affiche-en-mer-Facebook-1200x800_c

Et pour finir cette matinée nous ne pouvions échapper à une photo de famille à bord du bateau Tara et sur le Pont Alexandre III avec nos bénévoles.

*Ouvres créées par Stéfano Bonadonna et Luc Richard dans le cadre de la Fête de la Corniche 2015 – Résidence d’artistes du Domaine d’Abbadia, Conservatoire du Littoral & CPIE Littoral basque/Hendaye

Jour 6 : Action Day et émission à Place to B

Journée importante de la COP21 puisqu’un premier texte d’accord a été présenté à Laurent Fabius, qui quelques jours avant déclaré qu’il restait encore beaucoup à faire. Si les Océans sont apparus dans l’accord il y a quelques jours, vendredi nous avons appris qu’ils avaient été retirés du dernier texte en date. Pour l’heure seule une référence à l’article 4 de la CNUCC est faite.

Mobilisation et émission spéciale sur les océans 

Le 5 décembre Place to B dédiait sa programmation à la thématique des océans. A Paris, nous avons ainsi co-organisé et participé à l’émission Place to Brief au cours de laquelle nous sommes revenus sur les enjeux Océan et Climat de façon moins conventionnel. On vous invite à découvrir cette pastille verte de Bridget Kyoto qui nous explique comment rendre la thématique de manière plus « fun, cool et sexy »!

12301583_1084578544908157_528782467798385003_n

L’antenne Surfrider Gironde

A Bordeaux, l’antenne Surfrider Gironde a organisé une collecte de déchets dans le cadre de la programmation Place to B Bordeaux (retrouvez la programmation sur leur page facebook). Pour l’occasion ils avaient déposé des « boites à mégots » dans différents pubs de la ville pour sensibiliser les citoyens.

Les antennes Surfrider Paris et Surfrider Côte Basque étaient quant à elles présentes au village mondial des alternatives d’Alternatiba à Montreuil.

Jour 5 : Remise de l’Appel de l’Océan pour le Climat

A l’occasion de la journée Education et Jeunesse nous avons lancé officiellement notre nouveau dispositif pédagogique web : Open Campus, à découvrir dès maintenant !

Par ailleurs, l’océan était de nouveau au cœur des débats grâce à l’organisation par l’UNESCO d’une journée d’échanges dans le Pavillon Rio de l’espace Générations Climat. Au terme de cette journée nous avons remis l’appel de l’Océan pour le Climat à Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO.

Nous étions également au Grand palais solutions COP21 pour présenter nos travaux sur les déchets aquatiques.

 

Jour 4 : Forum Océan et Climat

Nouvelle journée riche et passionnante sur les enjeux Océan & Climat. Si l’océan n’est pas inscrit dans l’accord de Paris au terme de la COP21, pour autant l’obtention d’une journée dédiée aux enjeux océan et climat  est déjà une victoire en soi et marque une étape importante pour une future intégration dans le régime climatique. Plusieurs sessions se sont déroulées dans la salle Nelson Mandela de l’espace Générations Climat permettant d’aborder les enjeux politiques, économiques et scientifiques liés aux océans mais aussi de donner la parole à la jeunesse. Ségolène Royal est intervenue ce matin pour ouvrir ce forum en insistant sur le fait que « l’on doit permettre à cet espace magique que représente l’océan d’être pris en compte lors des prochaines COP ».

Que retenir de ces débats ? La nécessité d’un rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) spécifique sur les interactivités entre océan et climat a été évoquée à de nombreuses reprises au cours de cette journée. En effet pour beaucoup, c’est par la connaissance de l’océan que nous pourrons amener tout le monde à prendre des engagements et trouver des solutions. Des représentants d’Etats insulaires ont pu témoigner lors du forum, rappelant l’urgence d’agir pour ces populations déjà impactées par le changement climatique. Le témoignage de Marinel Ubaldo, une jeune Philippine ayant survécu au typhon qui a dévasté son pays en 2013 a particulièrement ému la salle.

La parole a également été donnée à la jeunesse. Le 26 novembre dernier nous avons organisé une session avec 100 jeunes lors de la COY11. 4 d’entre eux sont venus restituer leur travail sur la scène de la salle Nelson Mandela en insistant sur l’importance de l’éducation et en proposant des mesures concrètes comme par exemple la création d’une organisation internationale qui serait propre aux océans.

IMG_1757

« Notre génération est plus que consciente. C’est maintenant aux élus de réagir, d’être responsable et à l’écoute! »

Merci à tous et bravo à la team de la Plateforme Ocean & Climat pour cette belle journée ! Rendez-vous demain !

Jour 3 : 1er jour des « #OceanForClimate Days »

Nouvelle journée sur le thème de la résilience au cours de laquelle l’Océan a de nombreuses fois été cité.

Lors la conférence de presse qui s’est tenue ce matin, Ségolène Royal est ainsi revenue à plusieurs reprises sur l’importance des océans, « souvent oublié car inhabité » en rappelant qu’ils pouvaient apporter des solutions pour le climat. Elle a également annoncé que « pour préserver l’océan, la France a décidé de protéger 20% des eaux françaises« . Plus tard lors d’une session en zone bleue elle a tenu à remercier les membres de la Plateforme Océan et Climat ainsi que Surfrider pour avoir œuvrer à l’organisation de la journée de demain qui sera consacrée aux Océans dans l’espace de la société civile.

Le dernier espace du Bourget « La Galerie » a également été ouvert aujourd’hui. Cette zone réservée aux professionnels offre un panorama des solutions développées par les entreprises face aux changements climatiques. Les trophées solutions climat ont été remis à différentes entreprises pour récompenser leur engagement. Nous tenions à féliciter le restaurant l’Epi Dupin et son chef François Pasteau qui ont reçu le coup de coeur PME pour leur cuisine durable et leurs plats « bon pour le climat ». Nous avions pu les rencontrer pour illustrer le chapitre 2 de notre web documentaire sur les menaces pesant sur la biodiversité.  Pour finir petit instant VIP de la journée, notre responsable lobbying Antidia Citores a pu rencontrer Al Gore!

Rendez-vous demain pour la journée Océan au Bourget!

Jour 2 : Ouverture de l’espace Générations Climat

La COP21 s’est ouverte avec une session sur les défis climatiques et solutions africaines suivie de l’inauguration de l’espace Générations Climat. François Hollande a ainsi pu découvrir les différents stands des acteurs de la société civile qui seront présents tout au long de la COP21, dont le notre qui se situe dans la zone C. Dans son discours d’ouverture, Ségolène Royal a tenu à remercier l’ensemble des acteurs présents et a glissé un mot sur l’importance des océans dans la machine climatique.

En parallèle du Bourget nous avons également participer à une conférence organisée par Armateurs de France sur le transport maritime. L’occasion de présenter notre positon paper dont l’un des éléments a trouvé le soutien du ministre du transport français.

Jour 1 : Ouverture de la COP 21

Le Président François Hollande et Laurent Fabius ont accueilli ce matin 150 chefs d’Etat sur le site du Bourget. Ils ont prononcé un court discours pour inaugurer cette première journée.

Que retenir de ces discours ?  Tous ont soulevé qu’un accord universel et contraignant devait être pris au terme des négociations. Bien évidement cela sera compliqué mais Paris doit être un premier pas vers une coopération entre les Etats.

Beaucoup sont revenus sur la notion de générations futures et d’agir maintenant pour eux, faisant ainsi écho à la campagne « Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas ». Dans son discours, le Président Hongrois János Áder  a ainsi évoqué un cauchemar qu’il faisait souvent et dans lequel un enfant lui demandait pourquoi il n’avait rien fait pour sauver la planète. Il souhaite aujourd’hui, que tous, nous prenions nos responsabilités pour que cela ne devienne pas une réalité.

Autre sujet qui est souvent revenu dans les discours celui des des réfugiés climatiques et des Etats insulaires qui subissent déjà les impacts du changement climatique. Les Iles Fidji ont notamment annoncé qu’elles s’engageaient à accueillir les réfugiés des Iles Kiribati et Tuvalu.

Une première journée d’introduction riche en déclarations, dans lesquelles nous pouvons déjà apercevoir les sujets clés qui seront traités au cours des prochains jours. Demain les négociations commencent en zone bleue avec en parallèle des conférences sur le thème des forêts et de l’agriculture dans l’espace « Générations Climat ».

Emilie Chavaroche