L’Union européenne s’engage à améliorer la gouvernance des Océans

La Commission européenne a publié aujourd’hui, mercredi 10 novembre, une communication sur la Gouvernance des Océans qui entend « améliorer la gouvernance des Océans au niveau international pour des Océans plus sûrs, plus sécurisés, plus propres et gérés de manière plus durable ». Depuis l’Accord de Paris, l’Océan n’a jamais été aussi entendu et nous ne pouvons que saluer ce nouvel engagement de l’Union européenne.

Nous avons pris bonne note de la liste des 50 actions en cours ou que l’Union européenne entend conduire dans les années à venir et nous ne manquerons pas de contribuer à leur réussite et de veiller à leur réalisation.

Nous appellons l’UE à faire preuve d’exemplarité, d’ambition et de leadership dans la conduite de ces actions. Les attentes et exigences de la société civile sont nombreuses et en juste proportion des challenges environnementaux et pressions humaines auxquels l’Océan fait face aujourd’hui.

La pollution, l’impact du changement climatique ou encore la surpêche menacent l’Océan et les Hommes. Dans ce contexte, l’Union européenne a une responsabilité particulière. Elle a le plus grand domaine maritime au monde, nombreuses de ses entreprises exercent des activités en mer et une large majorité des marchandises transportées vers ou au départ du continent européen le sont par les mers. Près de la moitié de la population de l’Union vit à moins de 50 km de la mer et son économie est très fortement dépendante de l’Océan.

Nous appellons à une gouvernance de l’Océan responsable et ambitieuse qui doit être dotée des outils institutionnels, humains et financiers adéquats pour être de nature à prévenir les pollutions, à protéger et préserver les ressources et services écosystémiques de l’Océan.

En cette période de COP 22 (retouver le programme de notre participation), nous souhaitons rappeler l’impératif de protéger un écosystème fragile et précieux qui couvre plus de 70% de la surface de notre planète et l’urgence de garantir la résilience des Océans au changement climatique.

Retrouvez notre contribution complète en réponse à la Consultation de l’Union européenne sur la Gouvernance Internationale des Océans