Aménagement du littoral

Contribuer activement à une gestion durable du littoral

L’environnement littoral européen victime de son succès !

Les littoraux sont des espaces attractifs soumis à une forte pression démographique : 70 millions des citoyens européens vivent dans des communes littorales, soit 16% de la population européenne. En France métropolitaine, les 885 communes côtières ne représentent que 4% du territoire, mais concentrent pourtant 10% de sa population. 48,1% des espagnols vivent à moins de 25km de leur littoral ; 45,5% des britanniques ; 65,1% des portugais ; 81,4% des grecs ; et 94,8% des danois. Pour accueillir cette population grandissante, les villes côtières se sont fortement multipliées et développées depuis ces 60 dernières années.

Par ailleurs, les littoraux sont des territoires variés aux multiples environnements (plages, falaises, dunes, estuaires, …), aux aménagements et infrastructures divers (villes, campings, ports, espaces naturels préservés, …), et aux multiples usages (activités commerciales et industrielles ; ports de commerce, de pêche et de plaisance ; pêche à pied ; activités nautiques, …). Enfin, par leurs diversités, les littoraux attirent de nombreux touristes. En effet, ils sont de hauts lieux du tourisme européen (par exemple, la capacité d’accueil touristique des côtes françaises est estimée à 7 millions de lits).

Cette attractivité aux multiples facettes engendre une pression foncière forte sur nos littoraux, et accroît leur artificialisation, comme en attestent la Riviera, la Costa Brava ou la Flandre par exemples. Le développement de l’urbanisation et des infrastructures portuaires mettent en péril ces milieux côtiers (systèmes dunaires, zones humides, …). Ce sont pourtant des écosystèmes fragiles, et qui assurent une protection naturelle des biens et des populations humaines contre la mer.

Depuis plusieurs dizaines d’années, nous constatons que les écosystèmes côtiers et les usages littoraux sont en péril. D’ici à 2050, on prévoit le doublement de la population côtière. Si nous n’accélérons pas les mesures pour lutter contre cette artificialisation croissante du littoral, la pression démographique apportera encore plus massivement son lot de bétonisation.

 

 

Un littoral perturbé

Les milieux littoraux, et particulièrement les systèmes dunaires, sont en équilibre instable (soumis à des phénomènes d’érosion, et à l’inverse, d’accrétion). Ils sont modelés en permanence par des échanges sableux (grâce au vent, au courant de dérive littoral et aux vagues) :

    • des embouchures des rivières vers les plages,
    • d’une plage à l’autre,
    • entre les plages et les dunes.

 

Infographie sur les causes de l’érosion du littoral

L’implantation des villes, des activités portuaires et industrielles sur les littoraux induit l’exposition des populations, des activités humaines et des biens à la submersion (l’inondation des terres par la mer) et à l’érosion du littoral (disparition des plages et recul du trait de côte). Traditionnellement, les sociétés littorales européennes réduisent ces risques liés à la mer en construisant des ouvrages de défense lourds (comme des digues), car cela permet de maintenir en place les activités humaines qui se sont développées à proximité directe de la mer. Cependant, cela entraine une modification de ces dynamiques naturelles.

 

 

Le changement climatique

D’après les spécialistes, le changement climatique va aggraver ces phénomènes d’érosion et de submersion, par l’augmentation du niveau de la mer et des tempêtes plus fréquentes et plus sévères. Les littoraux déjà fragilisés par les aménagements humains qui perturbent les échanges sédimentaires naturels, seront de facto particulièrement vulnérables au changement climatique.

conséquence-changement-climatique-2

 

Par ailleurs, les littoraux sont des terrains propices à des projets d’aménagements pour l’atténuation du changement climatique, avec le développement des énergies renouvelables marines (exemples : éolien en mer, hydrolien). Ils le sont également pour des projets d’adaptation, du fait de la présence d’enjeux à protéger : avec les stratégies de lutte contre la mer (digue, épis, enrochement,…), d’accommodation (aménagements doux qui favorisent les dynamiques naturelles) ou encore de relocalisation (déplacement des biens vers les terres – encore très peu pratiquée). Cependant, la mise en place de ces stratégies d’atténuation et d’adaptation implique le réaménagement des littoraux (mise en place d’ouvrages lourds sur l’estran, changement d’accès à la plage, perturbation du transit sédimentaire, réappropriation totale du littoral, …). Ces aménagements modifient les milieux littoraux et peuvent interférer, modifier, voire empêcher les pratiques des usagers du littoral.

 

Notre engagement

Parce que les écosystèmes côtiers et les activités liées à la mer sont en danger, Surfrider Foundation Europe développe des activités orientées vers la protection de l’environnement littoral et des usages. Nous œuvrons pour que ces enjeux (préservation des écosystèmes, préservation des usages et promotion de solutions d’aménagement durables dans le contexte du changement climatique) soient pris en compte dans les différentes politiques nationales et européennes. Nous portons haut la défense des littoraux, autant au niveau local qu’à celui des instances européennes.

Surfrider Foundation Europe promeut également le développement d’une concertation territoriale et d’un dialogue entre les parties prenantes et les citoyens sur ces questions, ainsi qu’à l’intégration de tous les usagers du littoral dans le processus décisionnel lors de l’élaboration de nouveaux projets d’aménagements. C’est ce que nous appelons l’ingénierie démocratique : connaitre, partager, échanger et concerter.

Enfin, au travers du dispositif Gardiens de la Côte, Surfrider donne aux citoyens les moyens de se mobiliser et d’agir en faveur de la préservation du littoral près de chez eux, sur leur territoire.

Les littoraux sont multiples, fragiles mais aussi indispensables et en danger. Surfrider Foundation Europe protège les littoraux et leur donne une voix.

 

Pour en savoir plus au sujet de l’aménagement et de la protection du littoral, consultez notre plateforme d’apprentissage en ligne : Ocean Campus

Découvrir l’Ocean Campus