Yann est responsable du bureau de Surfrider Foundation Europe à Bordeaux. Cette année, il est à l’origine du premier escape game de Surfrider : un jeu de piste avec des énigmes pour libérer l’oiseau emblématique de l’île Nouvelle. Un moyen original de sensibiliser les participants sur les déchets aquatiques et la préservation de la biodiversité.

Dites-nous en plus sur vous ?

Depuis 2011, j’étais donateur pour Surfrider Foundation Europe. C’était l’époque où il y avait encore des restes des marées noires dans les vagues, dans les Landes. En tant que nageur, je me sentais très concerné. Quand je partais en vacances, je ressortais de l’océan noir et je devais passer autant de temps au poste des maîtres-nageurs sauveteurs que dans l’eau.

Après des expériences à l’étranger, je suis revenu en France et j’ai recroisé la route de Surfrider, en tant que salarié maintenant. J’ai d’abord travaillé au pôle mobilisation avant de prendre le poste au bureau de Bordeaux, en 2017.

Comment vous vous êtes engagés avec Surfrider ?

Cette année, on a choisi de se lancer dans un escape game pour diffuser un message à des personnes qui ne sont pas forcément sensibilisées aux problématiques environnementales, celle des déchets aquatiques notamment.

On a alors réfléchi à des moyens originaux pour sensibiliser ce public. D’abord, nous avons décidé de ne pas travailler sur la plage. Les déchets sont transférés en amont vers l’aval : il est donc intéressant de sensibiliser au point de départ, au niveau des rivières et des grandes villes. C’est pour ça qu’on a choisi de travailler sur l’Ile Nouvelle, zone de passage de déchets en plein milieu de l’estuaire de la gironde. De plus, l’île est déserte et inhabitée depuis 1973. Les gens seront d’autant plus surpris et interpellés de retrouver un four, un frigo ou un bidon dans la digue et se demanderont « pourquoi ça arrive ici ? » On peut alors expliquer le transfert des déchets par la rivière et comment ils terminent dans l’océan.

L’escape game est aussi un moyen de valoriser le lieu de manière ludique. En passant par le jeu, les gens intègrent plus facilement les messages. C’est plus efficace, ils découvrent un lieu et sont sensibilisés aux problématiques des déchets et à la sauvegarde de la biodiversité, d’une façon douce et agréable.

escape game Bordeaux

Quel a été le point fort de votre expérience ?

Pendant des années, toutes les associations sensibilisaient le grand public en installant en stand à un endroit précis, en attendant que les personnes s’approchent pour discuter. Ça fonctionne, mais la plupart des personnes qui viennent sont déjà sensibilisées. Or, approfondir les connaissances n’est pas notre mission première …

Le challenge est vraiment de sortir des sentiers battus et de créer une démarche de sensibilisation par le jeu. Nous avons rencontré un maximum de personnes pour avoir des retours mais nous sommes toujours en train de nous questionner : est-ce qu’on va dans la bonne direction ? Est-ce que les énigmes sont trop simples ? Trop compliquées ?
Toucher un public assez large et les informer par le jeu est un vrai défi.

Le mot de la fin ?

L’île Nouvelle est un lieu très beau, très nature. Le conseil départemental Gironde et le conservatoire du littoral y ont mis en place un processus de renaturation. L’île reprend ses droits petit à petit et revient à son état naturel. Le lieu compte une faune et une flore très variées, avec près de 190 espèces d’oiseaux. Les participants à l’escape game pourront alors en apprendre beaucoup sur les zones humides, les marées, les forêts alluviales, le transfert des déchets et le risque pour la biodiversité, les animaux, les êtres humains, etc. Outre le message porté par Surfrider Foundation Europe, ce jeu sur l’île Nouvelle est un moyen de (re)créer du lien entre l’homme et la nature.

Yann et l’équipe de Bordeaux lutte contre les déchets aquatiques en proposant des actions de sensibilisation ludiques et accessibles à tous. De manière générale, Surfrider Foundation Europe a la volonté d’informer, d’éduquer et d’agir en local et proche de la population. Pour ceux que ne peuvent pas venir jusqu’à l’ile Nouvelle, on peut réaliser l’escape game en ligne.

Pour les autres, rendez-vous sur l’île Nouvelle le :

  • 13 juillet
  • 3, 4 et 5 août
  • 24, 25 et 26 août
  • 1er septembre

Laisser un commentaire