Pauline Ado s’engage aux côtés de Surfrider pour la protection des océans

Pauline Ado, Championne du Monde de surf ISA en titre, a décidé de s’engager aux côtés de Surfrider Foundation Europe. En tant qu’ambassadrice de l’association, Pauline s’impliquera plus particulièrement dans des actions visant à sensibiliser les pratiquants d’activités nautiques à la nécessité de protéger leur terrain de jeu favori : l’océan.

Originaire du Pays basque, Pauline Ado a grandi au bord de l’océan. Après avoir débuté à l’âge de ses huit ans, elle déferle maintenant sur les plus belles vagues du monde et cumule les titres : Championne d’Europe WSL 2014, 2015 et 2016, Champion du monde des nations 2017, Championne du monde ISA 2017.

Dès son plus jeune âge, elle a été confrontée à la beauté et la fragilité de l’océan. Devenue surfeuse professionnelle, Pauline a décidé de mettre sa notoriété au service des actions de Surfrider et rejoint la grande famille des ambassadeurs de Surfrider. L’objectif : contribuer à sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de protection de l’océan.

Elle explique : « Mes premiers souvenirs avec Surfrider, c’était enfant lors des ramassages de déchets sur les plages, avec mon club de surf. Aujourd’hui j’ai la chance de voyager dans des endroits magnifiques. Malheureusement, régulièrement je constate des pollutions. Si moi en tant que surfeuse professionnelle j’arrive à toucher ne serait-ce qu’une personne, ce sera déjà une victoire et une façon de contribuer au changement. C’est ça qui me pousse aujourd’hui à m’engager avec Surfrider. »

 

105-01Dec-Honolua_©RiBLANC

Pauline Ado à Honolua ©RiBLANC

Créée en 1990 par des surfeurs désireux de protéger leur terrain de jeu, Surfrider Foundation Europe s’adresse aujourd’hui à tous les citoyens qui souhaitent agir pour la protection de l’océan. L’ONG garde néanmoins un lien particulier avec la communauté Surf.

Pour Gilles Asenjo, Président de Surfrider Foundation Europe, « si nous ne faisons rien, la pratique du surf, au même titre que celle d’autres activités nautiques, sera à terme menacée : pollution massive avec impact sur la santé, disparition de vagues, fermetures de plages, les risques sont nombreux. Au-delà de son côté sportif engagé et passionnant, surfer c’est aussi observer et mieux connaitre l’océan et ses évolutions. Les surfeurs sont des lanceurs d’alertes qui peuvent agir pour faire évoluer les comportements. Collaborer avec Pauline, l’une des meilleures surfeuses au monde, est pour Surfrider une formidable opportunité d’élargir la diffusion de cette prise de conscience auprès de tous les pratiquants ».

Rendez-vous donné dès les prochaines semaines pour les premières actions communes.

En savoir plus :